Richard brautigan in watermelon sugar pdf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description de l'image Richard Brautigan. Ses écrits suivants auront moins de succès et dès les années

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Description de l’image Richard Brautigan. Ses écrits suivants auront moins de succès et dès les années 1970, il tombe progressivement dans l’anonymat et l’alcoolisme. Il met fin richard brautigan in watermelon sugar pdf ses jours en septembre 1984.

10 ans plus tard en France. Lulu Mary “Mary Lou” Kehoe et Bernard F. Après sept ans de vie commune, ils se séparent en avril 1934. Bernard Brautigan apparaît sur son acte de naissance comme étant le père. Il est cependant difficile de savoir si Bernard fut informé de ce fait.

Mary Lou affirme ne lui avoir jamais dit et Bernard, interviewé à la suite du suicide de Brautigan, s’indigne de n’avoir jamais su la chose. Je ne sais rien de lui excepté qu’il a le même nom de famille que moi. L’enfance de Brautigan est marquée par la pauvreté, les déménagements, les abandons et les mauvais traitements dus à ses multiples beaux-pères. Mary Lou et le jeune Brautigan emménagent avec Arthur M. 1939, Barbara Jo Titland voit le jour.

C’est le deuxième enfant de Mary Lou et Arthur Titland en est le père officiel. De son côté, Mary Lou épouse Robert Geoffrey “Tex” Porterfield le 20 janvier 1943. Porterfield y travaille en tant que cuisiner. Richard passe sa scolarité en portant le nom de famille de son beau-père “Porterfield” et ne retrouve son véritable nom de famille qu’en 1953, juste avant son diplôme de fin d’études secondaires. 1945, Mary Lou met au monde Sandra Jean Porterfield. C’est la deuxième demi-sœur de Brautigan alors âgé de 10 ans. La vie du couple est houleuse, faite de violence domestique et de précarité.

La famille de Brautigan vit de l’aide sociale. Leurs difficultés financières amènent également Brautigan à pêcher et chasser pour leur subsistance. Brautigan passe sa scolarité à Woodrow Wilson Junior High School puis à Eugene High School entre 1950 et 1953. C’est durant l’année 1952 que Richard retrouve son nom d’origine. Porterfield” mais celui de “Brautigan”. Il ne participe à aucune activité extrascolaire, ni aucun club d’étudiant. Ces deux écrivains auront une influence notable dans le style de Brautigan.